Latest

Sahel

Mali

International

Incroyable mais vrai, un diplomate sahraouie polygame

Au Sahara occidental, la polygamie n'a jamais eu beaucoup de succès. En général, les Sahraouis, en raison de leurs ressources limitées, n'ont jamais été des adeptes de cette pratique malgré qu'elle est autorisée par l'Islam.

Cependant, Mohamed Ali Zerouali, alias Jamal Zakaria, malgré qu'il représente la cause sahraouie depuis plus de 30 ans, et malgré qu'il fait partie d'une génération sahraouie qui a été scolarisée, a dans son « compte nuptial » deux femmes.
Zakaria, par nature est un personnage enfermé sur lui-même, sans amis. Dans les années 70, il a enseigné à l'Ecole 12 Octobre. Son caractère solitaire et timide l'empêchait de trouver une partenaire à son goût. Quelqu'un a eu pitié de lui et l'a présenté à la fille d'une famille qui habite à la Daira de Bir Lahlu, Wilaya de Smara. Elle n'était pas à son goût mais il avait besoin d'un endroit pour s'installer pendant ses vacances et les week-ends. Elle est la soeur de Lemhamid Abdelhay, ex-dicretor de l'agence sahraouie de presse, Sahara Press Service, un ami proche du défunt président Mohamed Abdelaziz, pour des raisons dont nous en parlerons dans un prochain article.
Au début des années 80, Zerouali a été nommé par le Président représentant en Allemagne parce qu'il est le neveu de Breika Zerouali, l'un des Sahraouis les plus pro-marocains dans la région du Ouad Noun, où se trouve la ville de Guelmim que les Marocains appellent  "La Porte du Sahara". À Berlin, il a rencontré une femme allemande avec qui elle s'est mariée et a engendré une fille qui a maintenant plus de 20 ans.
Zerouali est connu parmi ses collègues comme un mythomane sans égal. Il ment comme il respire. Il a été maintenu en Allemagne et en Belgique grâce à l'ancien président sahraoui dont la disparition a enlevé la protection dont il jouissait. Le ministre des affaires étrangères, Mohamed Salem Ould Salek l'a nommé représentant en Irlande. Une sorte de deuxième exil.

Aucun commentaire

Don't Miss