Latest

Sahel

Mali

International

Internationale socialiste : Le Front Polisario membre consultatif


Le Front Polisario, seul représentant légitime du peuple du Sahara occidental, est désormais membre consultatif à l’Internationale socialiste (IS), après avoir été membre observateur depuis 2008, a-t-on appris auprès de la représentation du Front à Londres.

Le Front Polisario, seul représentant légitime du peuple du Sahara occidental, est désormais membre consultatif à l’Internationale socialiste (IS), après avoir été membre observateur depuis 2008, a-t-on appris auprès de la représentation du Front à Londres.

En dépit des «tentatives marocaines de poser des obstacles» pour empêcher ce nouveau statut, cinq sur les huit membres de la commission d’éthique de l’IS ont été favorables à accorder le statut de membre consultatif au Front Polisario, a précisé le présentant de ce dernier au Royaume-Uni, Mohamed Limam Mohamed Ali. La commission d’éthique de l’IS s’est réunie à Carthagène, en Colombie, pour examiner la demande du Front Polisario, à la veille du 25e congrès de l’organisation qui a débuté jeudi, avec la participation d’une délégation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), conduite par le ministre sahraoui des Affaires étrangères, Mohamed Salem Ould Salek. 

Le Comité de l’IS se réuni à la veille de chaque congrès pour examiner, entre autres, les demandes d’adhésion. Le délégué du parti de l’Union socialiste marocain a tenté d’empêcher l’octroi du statut consultatif au Front Polisario, mais sa démarche a été vouée à l’échec, puisque le Conseil de l’IS qui examine les recours, a jugé sa demande «incohérente et sans arguments», a expliqué M. Limam. Le Conseil de l’IS a, pour sa part, approuvé à l’unanimité le nouveau statut du Front Polisario, «poussant le délégué marocain à retirer son opposition et à accepter lui même ce statut», a-t-il dit. 

«La délégation sahraouie a été rapide et a déjoué la manœuvre marocaine par des preuves solides affirmant la non autorité marocaine sur le Sahara Occidental, son occupation illégale des territoires sahraouis, et le blocage qu’elle exerce pour empêcher le référendum de l'autodétermination du peuple sahraoui», a expliqué le représentant du Front Polisario. 

La délégation sahraouie a réussi non seulement à arracher le statut de membre consultatif, mais à avoir aussi le soutien de la majorité des membres du Conseil, au droit du peuple sahraoui à son autodétermination et son indépendance. 

«La décision du Maroc d'adhérer à l’Union Africaine (UA) sans conditions préalables et d'accepter son Acte constitutif qui reconnaît les frontières du Maroc d’avant son occupation du Sahara Occidental, a joué en faveur du Front Polisario en Colombie», a souligné M. Limam.

Aucun commentaire

Don't Miss