Latest

Sahel

Mali

International

Washington, Londres, Paris et Kiev défendent publiquement Al-Qaïda

Comme prévu, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France et l'Ukraine ont tenté tout ce qui était possible (et impossible) de faire pour saboter la tentative russe d'inscrire les organisations de Jeich Al-Islam (Armée de l'Islam) et Ahrar Al-Sham (les hommes libres du Levant) sur la liste des organisations terroristes de l'ONU.

En fait, Jeich Al-Islam et Ahrar Al-Sham, deux puissantes organisations armées ultra-radicales dérivées d'Al-Qaïda et semant mort et désolation en Syrie, bénéficient officiellement de la protection de Washington, Londres, Paris et Kiev. Inimaginable?

Si les motivations des ukrainiens sont connues et par ailleurs bien puériles, celles animant américains, britanniques et français demeurent fort obscures. Elles contredisent même toute la rhétorique de ces pays concernant la lutte contre le terrorisme et prouve par la même occasion la faillite totale des stratégies suivies jusque là en matière de politique étrangère. "Moi ou le déluge!" On y est.

Désormais, on se moque ouvertement de l'opinion du pauvre citoyen américain ou européen moyen. Lutte contre Al-Qaïda et Daech. Puis protection de ces derniers par tous les moyens possibles.

Qui sont les vraies terroristes en fin de compte?

Aucun commentaire

Don't Miss