Poignée de main entre Obama et le président sahraoui

Mohammed VI, roi du Maroc, a brillé par son absence dans les funérailles du martyr Nelson Mandela à cause de la position de celui-ci sur le Sahara Occidental. 

L'Afrique non seulement fait partie des pays qui ont reconnu la RASD mais aussi des pays qui ont fait de la cause sahraouie leur cause au Conseil de Sécurité et dans l'Assemblée Générale de l'ONU où la question du Sahara Occidental est débattue chaque année en tant que territoire non-autonome.

Si le roi du Maroc a choisi de sécher les hommages faits à Mandela, Mohamed Abdelaziz, président de la RASD était présent à côté de la centaine de chefs d'Etats et de gouvernement présents à Soweto. D'ailleurs, le président sahraoui a défrayé la chronique avec une poignée de main avec Barack Obama. 

Publier un commentaire

1 Commentaires

Diplomatie sahraouie donne une leçon de Maroc Mohamed VI. Ne peut pas être une peau derrière les nuages...